Essayez de parler le moins possible des défauts des autres, car en les mentionnant vous entrez en contact avec ces défauts, et vous vous faites du mal à vous-même. Lorsque vous parlez contre quelqu’un le Ciel dit : « Combien as-tu dans ta caisse ? Donnes-en la moitié à celui dont tu parles. Puisque tu veux le corriger, c’est que tu es riche, donne-lui donc de ta richesse ! » Mais lorsque vous dites de bonnes choses de quelqu’un, le Ciel lui dit : « Donne-lui un peu de tes trésors, parce qu’il parle bien de toi. » Donc, si vous dites du mal des autres, ce sont eux qui en tirent profit ; tandis que si vous dites du bien d’eux, c’est vous qui en profitez.
Admettons que vous ayez été obligé de dire quelque chose de négatif sur quelqu’un, ne terminez pas là-dessus, mais ajoutez une parole positive. Quels que soient les défauts, tâchez de trouver en lui une bonne qualité dont vous parlerez, pour finir sur quelque chose de positif. Il ne faut jamais rester sur le côté négatif.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les Éditions Prosveta

 4,773 

image_pdfVoir en PDF
Catégories : PENSÉES

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.