par Ozalee

Nouvelle Lune du 13 mars 2021. Le soleil et la lune sont en Poissons.

À dire vrai, tout le monde est en Poissons. Il y a comme une effervescence à observer Neptune, Vénus, le Soleil et la Lune se réunir dans le royaume de l’illimité. Nous ne parlons pas ici de fibre, à moins qu’il ne s’agisse d’avoir la fibre? La bonne fréquence, celle qui nous permet de nous retrouver. N’est-ce pas cela que l’on désire le plus? Nous retrouver autour de partages du cœur.

Mais avant tout se retrouver à l’intérieur de soi. Vénus nous demande des liens qui transcendent ce que nous avons connu jusqu’ici. Nous ne souhaitons plus de toxicité ou de faux-semblants. Il y a un quelque chose d’immense dans cet Amour que nous avons envie de vivre. Nous ne parlons pas pour autant de mièvrerie, de licorne et de paillettes. Personne ici est idiot. Alors pourquoi vouloir sans cesse lisser ce qui ne l’est pas? Pourquoi vouloir gommer ce qui nous amène pourtant à toucher à la vie?

Ces émotions vois-tu, celles qui t’encerclent le coeur et te donnent la sensation d’être prisonnier, ne le peuvent que parce-que tu le leur permets. Parce-que chacun y va de son imagination bâtie sur nos croyances respectives. Je n’ai pas envie d’un bonheur artificiel, et toi? Qui dupe-t-on? Parce-qu’en vérité quand on est réellement en paix avec soi, on ne ressent pas de vide, n’est-ce pas? On ne ressent pas le besoin de combler ou encore de fusionner au point de se perdre en l’autre ou dans la situation. Ce serait là l’un des travers de cette réunion. Se créer un cocon hors du monde, alors même que le monde a besoin de nous.

Sais-tu comment te mettre au service d’un absolu réaliste? Je sais, pas évident. Pourtant mars en gémeaux tente de nous ouvrir des voies, au même titre que ce noeud nord en gémeaux. Cette quête multiple prendra son plein potentiel dans six mois, lors de la pleine lune en poissons. Mais s’il te plait, plongeons dès maintenant dans la richesse que nous portons. Non pas pour la classifier ou la comparer, mais bel et bien pour nous nourrir d’elle. Comprendre par le cœur – sentir, vibrer – que les projets que nous portons en ce jour, ceux qui répondent à nos besoins et nos envies, pourront réellement voir le jour.

Pour cela, je dois garder la foi. Cela ne veut pas dire croire en ce qui est absent, mais rendre présent ce qui n’existe pas encore matériellement.
Comprendre aussi que la matière, l’argent, le corps, ne sont pas mauvais. Que la spiritualité a toute sa place dans la matière, mais c’est à nous d’y être réceptif. D’ouvrir nos espaces internes, mentaux et vitaux pour l’accueillir et lui permettre des voies d’expression physique.

N’ayons pas peur de ce que l’on peut engendrer dans la matière. Ne jugeons pas ce que nous craignons. Parce-que tout jugement basé sur la peur n’apporte aucune joie.

N’est-ce pas au final ce qu’on aimerait toucher du cœur? Une expansion de l’esprit qui apporte toute latitude à notre cœur.

C’est cela qui s’amorce en cette nouvelle lune. Le ressens-tu? Au-delà de tes souffrances, de ce qui a besoin de grandir, sens-tu qu’autre chose est entrain de naître?

 3,556 

Voir en PDF

Ozalee

Je reçois vos partages avec joie ! Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astreset ma page Facebook ici Pour me contacter ou lire mes chroniques, cliquez ici !