EnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabicFrench


TARIF RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

par Delphine Orieux

La chaleur est un phénomène de dilatation de l’air : les particules de l’air s’agitent du fait de l’accélération des atomes qui ont plus d’espace pour se déplacer, par la diminution de la pression. En s’entrechoquant, les électrons des atomes se déplacent et cela crée des augmentations de température. En fonction de la qualité de l’air, c’est-à-dire de sa composition chimique, des molécules entre elles créent des réactions qui libèrent tels ou tels composés, plus ou moins nocifs pour l’équilibre du vivant.

C’est exactement le même phénomène qui se produit dans nos corps matière et subtils.

Les électrons s’agitent tout autour du corps dans son ensemble et rentrent en interaction avec nos propres molécules, d’où l’ambiance électrique. Si nos corps sont physiquement et subtilement pollués, des réactions se produisent et cela libère des résidus toxiques qui perturbent notre équilibre vibratoire.

Cela permet donc la libération de la toxicité qui s’était enkystée dans nos corps. La chaleur nous fait suer de l’intérieur jusqu’à l’extérieur de notre corps, pour évacuer les toxines.

C’est donc un processus de nettoyage très efficace, qui fait remonter à la surface des composés toxiques, avec des sensations désagréables, qui ensuite, à l’aide d’une bonne douche, sont totalement éliminés de notre corps.

Ce processus agit tant sur notre corps matière que sur nos corps subtils dans le plan de l’astral. Ainsi toutes les formes pensées, croyances et émotions enfouies, remontent à la surface, sont conscientisées et ressenties, puis évacuées définitivement, si la douche de lumière est prise.

Les canicules sont provoquées par de grandes tempêtes de plasma photonique, provenant du grand soleil central, ainsi que de notre propre soleil, sur plusieurs dimensions à la fois. C’est pourquoi lors de canicules, de grands malaises, des manifestations physiques désagréables, qui peuvent s’apparenter à des maladies, des mal-être émotionnels et des formes-pensées, provenant de temps anciens (re)font surface.

Le fait de prendre une douche, pour se libérer définitivement et totalement de ces aspects discordants dans notre vie, ne dépend que de notre libre arbitre. Utiliserons-nous cette opportunité pour tout lâcher, pour nettoyer les aspects nocifs, qui nuisent à notre équilibre ?!

Les canicules sont alors un processus programmé par la source, selon des cycles cosmiques, pour aider tout être dans son évolution, en le faisant transpirer. Cela agit bien évidemment sur tous les règnes terrestres, ainsi que sur la Terre elle-même, et bien au-delà, dans d’autres plans, dont notre aspect humain ne peut imaginer l’existence.

Les êtres hypersensibles, comme tous les êtres vivants, connectés à leurs sens intérieurs, ressentent l’agitation collective, tous règnes confondus, planète comprise, sans pouvoir différencier, qu’est-ce qui vient d’où, à moins d’avoir affiné ses perceptions et d’avoir atteint un équilibre vibratoire suffisamment stable, pour maîtriser ses pensées et maintenir sa vibration élevée.

Maintenir sa vibration élevée signifie avoir nettoyé ses cellules (physiques et subtiles) de tout engramme qui crée encore des brèches, dans le rayonnement de lumière des corps subtils, ceci se produisant lorsque des évènements renvoient à un individu des traumatismes passés, qui empêchent la lumière de passer, dans certains endroits.

Car toute peur provient du passé : la peur est un mécanisme, qui enferme un individu dans une coque de protection, qui le sépare de sa lumière, ce qui lui fait perdre une partie, voir la totalité de sa connexion consciente à son être des plans subtils. Ce mécanisme intervient lors de la chute vibratoire d’un individu, lorsque le plan de l’être a décidé de vivre une séparation, pour expérimenter le chemin de retour à sa lumière. Ce qui est une expérience magnifique pour la source, qui s’enrichit alors de ces nouvelles informations, qui l’aident à s’expandre encore et encore.

Cette chute s’est produite il y a maintenant fort longtemps, à l’échelle terrestre. Et maintenant nous sommes rentrés dans une phase d’ascension, d’unification, où la source et tous les plans de l’être qui la constituent, dans tous les plans subtils, qu’elle est, choisit d’absorber, d’intégrer toutes les connaissances expérimentées, pour les assimiler et les fusionner en elle.

C’est pourquoi notre plan subtil nous fait maintenant vivre, cette remontée vibratoire, qui nécessite de fusionner et d’intégrer en nous toutes les connaissances acquises lors de nos expériences de séparations passées.

C’est comme si nous étions allés à l’école, que l’ensemble des professeurs de l’univers nous avaient fait vivre nos leçons et que maintenant, nous devions les intégrer pour les rendre dans leur intégralité à l’univers, via une application concrète dans la matière.

Ainsi la peur basée sur des faits passés, n’a aujourd’hui plus de raisons d’être au présent, car en phase ascensionnelle, les séparations, qui empêchaient la lumière de passer, s’étiolent jusqu’à disparaître, pour que le Tout puisse à nouveau s’unifier, dans son intégralité.

Alors, nettoyons nos cellules, vidons nos mémoires cellulaires de toutes énergies discordantes et favorisons l’énergie d’amour réparatrice, qui agit comme un baume, comblant les fissures et liant à nouveau toutes nos cellules.

Ce baume réparateur, nous y avons accès, après la douche, quand le corps est propre, c’est l’amour que nous avons au plus profond de nous, au plus profond de notre être subtil. Cet amour est celui qui nous guide dans la vie terrestre, celui qui nous fait vivre nos plus grandes joies, celui qui nous apaise lorsque tout paraît difficile, celui qui pardonne tout, car pour lui il n’y a rien à pardonner, car tout est expérience.

Source: https://ouvrir-son-coeur.fr/

 3,281 

Voir en PDF