FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

REPLAY RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

par Lena ARTAO

Bonjour ma famille d’âmes,

Aujourd’hui, je vous fais part de ce que nous dit le tarot et c’est tout à fait à l’image de ce que nous vivons dans ces temps, où les choix que nous faisons sont primordiaux.

La première carte est : La Reine de parchemin
La deuxième carte est : la reine de force
La troisième carte est : l’arche d’alliance

Deux reines sont sorties.
Leurs énergies sont féminines et leurs statuts importants.
Elles parlent de nos responsabilités, et de maîtrise de nos compétences.
La troisième carte, représente à quel service ou cause, nous les mettons.

Pour commencer,

– La Reine de parchemin nous rappelle notre pacte, notre engagement dans ce monde, avec les autres, avec la source et bien sûr, avec nous-mêmes.
Avons-nous rempli cette mission de nous réaliser dans cette vie ?

– La Reine de force quant à elle maîtrise les pôles opposés yin yang, elle jongle avec la lune et le soleil, et doit utiliser ses compétences, dans cette dualité terrestre.
Elle est symbole d’harmonisation, d’unification, d’unicité.
Avons-nous également compris notre rôle ici-bas ?

Enfin, l’arche d’alliance nous guide vers l’union, vers la conjugaison de nos compétences afin de ramener la beauté et l’amour sur Gaïa.
Faisons-nous les bonnes « alliances » avec les autres, la source ou avec nous-mêmes ?
Faisons-nous les bons choix dans nos actions pour élever nos vibrations et apporter la joie dans nos vies et celles de ceux que nous aimons ?

Qu’est-ce qui nous limite encore ? Quel formatage nous en empêche ?
Il est temps d’avancer dans nos choix et de remplir nos missions pour apporter cet équilibre, sur terre et en nous.
Laissons de côté, les jugements des autres, débarrassons-nous de ces regards limitants.
Ils sont handicapants, ils sont nos carcans.

C’est une question de choix  :

Celui de laisser les gens nous juger sur notre bonheur de partager, la moindre parcelle de beauté de notre vie sur terre. Chaque instant, chaque coucher de soleil qui parle d’envie de vivre, de gratitude, d’être encore en vie et heureux ?
Ou bien, celui de partager uniquement notre souffrance, nos limitations, nos blessures, notre drame de vie, nos handicaps ou la photo de notre futur fauteuil roulant. ?

La première option nous fera paraître prétentieux ou arrogant, car être heureux est un affront pour les autres.
La seconde option fera de nous une victime, minant le moral des gens qui nous entourent, ça fait fuir, et nous isole.

Laissez donc, les gens penser ce qu’ils veulent, car quoiqu’il arrive, ce sera toujours en fonction d’un tout petit bout de l’image qu’ils perçoivent de vous, juste l’angle de vue d’un jugement superficiel.
On n’a pas à plaire ou déplaire, nous avons tous nos limitations, nos handicaps, mais aussi nos compétences et talents.

Nous avons à partager avant tout l’amour et la beauté de ce monde, pour nous-mêmes et pour ceux avec qui cette Arche d’alliance est possible.
Ceux qui comprennent qui nous sommes vraiment : des « cabossés heureux », et avec qui nous partageons tout ce qui élève nos vibrations et nous rend reconnaissants.

Mon choix est fait. : celui d’emmener mon « futur fauteuil roulant » sur la plage afin savourer ces derniers couchers de soleil de toute beauté, que le divin m’offre chaque jour de ma vie.
La vie est trop courte, mieux vaut l’honorer que de la blâmer.

ARTAO

 4,731 

Voir en PDF

Lena Artao

Découvrez ma page FB: ICI. Je vous propose aussi mes services de guidances. Pour lire mes chroniques ou me contacter...