Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

par Jean-Jacques Gangnant

Tu as sûrement entendu parler des MÉRIDIENS ? … Mais connais-tu leurs horaires d’optimisation ?… La chronobiologie chinoise remet les « pendules à l’heure »…

La conception des organes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) ne coïncide pas avec celle de la médecine occidentale.
Leur définition ne se limite pas seulement à un simple caractère anatomique.
Il convient plutôt de les considérer comme des « sphères organiques », des circuits d’activité qui englobent le plan physique, mental et émotionnel, et qui sont toujours en lien avec d’autres circuits fonctionnels, soit d’autres organes.
Ces circuits fonctionnels sont désignés en chinois par le terme « Zang Fu ».

L’écoulement du Qi selon un cycle de 24 heures
Le Qi pourvoit l’ensemble du corps, physiquement comme mentalement, en énergie vitale. Le mouvement, la digestion, mais aussi la pensée, le ressenti et la perception sensorielle sont l’expression du Qi. Il est rythmé par un mouvement de flux et de reflux. Il ne circule pas de façon invariable dans les organes et méridiens, mais connaît des périodes de plein et de vide d’énergie. On dit alors que l’organe est « à marée haute » ou « à marée basse ».
« Selon un cycle circadien, une grande quantité de Qi circule pendant deux heures
à travers un méridien précis et son organe correspondant.«

EXTRAIT 137 DU RÉPERTOIRE réduit à 50% jusqu’au 31/07/2022

Ce flux énergétique élevé revient ensuite au méridien et à l’organe suivant de nouveau, pour une période de deux heures.
Ainsi, l’« heure du Poumon » est suivie de l’« heure du Gros Intestin », puis le Qi déploie sa quantité énergétique maximale dans l’estomac, etc. Il existe inversement des périodes de deux heures au cours desquelles le Qi circule faiblement dans un méridien et son organe.

Cette activité minimale, ou phase de repos commence exactement 12 heures après une phase de forte activité. Au cours de cette période, l’organe doit être dérangé le moins possible.

Lorsque le Qi est bloqué en raison d’une quelconque dysharmonie ou carence et qu’il ne peut s’écouler librement, qu’il stagne ou même s’échappe, des douleurs ou des gênes peuvent apparaître. Il en résulte des troubles d’ordre physique, mais aussi psychique.

Pour la médecine traditionnelle chinoise, la maladie indique toujours la présence d’un déséquilibre, tel qu’un excès de Yin ou un excès de Yang, lequel cause par conséquent des dysharmonies.

L’horloge des organes indique de façon claire où se situe le flux de notre énergie à intervalle de deux heures.

SOIN D’OPTIMISATION DES MÉRIDIENS

 12,628 

Print Friendly, PDF & Email