Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

par John Smallman

Le processus de réveil de l’humanité avance à grands pas. Au tout début des âges, c’était pour vous lent et ardu, mais c’est maintenant comme une rivière en pleine crue qui s’écoule rapidement, balayant tout sur son passage en direction de l’Océan — la Réalité, le Paradis, votre Demeure éternelle — et absolument rien ne peut l’arrêter. Lâchez vos doutes et vos angoisses, qui vous incitent soit à essayer de nager à contre-courant, soit à tout le moins, à entraver vos progrès en restant accrochés aux attitudes et aux comportements périmés qui ne vous servent plus. Laissez aller tout ce bagage émotionnel dépourvu d’amour qui vous alourdit, qui semble vous tirer vers le bas et, dans votre course vers l’Océan où l’accueil le plus magnifique attend votre arrivée rapide et certaine, laissez-vous glisser avec ivresse à la surface de cette vague d’Amour comme les surfeurs ou les skieurs nautiques.

Chers porteurs de Lumière et éclaireurs, chers frères et sœurs, chère fratrie, chers enfants de Dieu, ne permettez pas à vos doutes et à vos angoisses de vous décourager ou de vous effrayer. Au fil des âges, vous avez enduré beaucoup de souffrances et de nombreuses déceptions qui vous ont laissé de profondes cicatrices émotionnelles, et le « bazar » qui émerge aujourd’hui pour beaucoup d’entre vous est vieux, très vieux, et il a juste besoin d’être reconnu et libéré. Il n’est pas nécessaire d’enquêter sur ses origines ; le passé a bel et bien disparu. Ce que vous êtes en train de vivre — et qui peut être très inconfortable et dérangeant — ce sont les restes épars de vieux souvenirs à moitié oubliés, des fragments d’énergie mal utilisée. Vous êtes véritablement dans le processus du « nettoyage de printemps », et tandis que vous entrez dans des pièces qui ont été fermées pendant une longue période, et que vous ouvrez les portes, les fenêtres, les rideaux et les stores, toute la poussière et tout le bazar (l’énergie gelée) qui se sont accumulés au fil du temps sont remués. Il y en a en effet une quantité incroyable ! Mais rien là qui ait une quelconque valeur, il faut simplement tout jeter, tout déposer sur le tas de compost afin que cette énergie puisse être recyclée, qu’elle retourne à son état immaculé de beauté qui a brillé avant qu’elle se corrompre à travers des âges de conflit et de confusion.

L’énergie est une force et cette force peut être utilisée pour alimenter beaucoup de croyances, philosophies, mouvements sociaux, ou campagnes qui peuvent avoir des objectifs très différents, et au fil des âges cela vous a conduits dans de nombreux conflits. Le bazar qui remonte en ce moment dans votre conscience est un reste des émotions qui ont été attisées il y a longtemps lorsque vous vous êtes engagés dans ces activités souvent douloureuses. Vous êtes dans un espace où le pardon et la libération peuvent se produire facilement et rapidement si vous choisissez d’y consentir, et ce faisant de laisser entrer la Lumière, votre Lumière, qui brille avec éclat et beauté sur tout ce qui se trouve devant Elle. Les souvenirs de qui vous êtes vraiment vont alors affluer, en remplissant vos cœurs de joie et d’émerveillement, à mesure que se dissiperont les vieux restes que vous aviez accumulés.

Comme vous le savez, votre destinée divine est de vous réveiller dans la Réalité. Et cette destinée, qui est inévitable et inéluctable, ne vous apportera rien d’autre que de la joie. Vous accrocher à de vieux souvenirs de victimisation, de punition injuste, de honte ou de souffrance que vous avez pu subir, ou à tout désir de réparation mis à votre disposition par l’arrêt d’une « puissance supérieure » qui condamne les autres pour vous avoir fait du tort — même si ce n’est qu’un désir de votre part de leur faire savoir qu’ils vous ont fait du tort — ne fait que retarder votre réveil. Lâchez tout ce qui est dépourvu d’amour et foncez vers votre réveil.

L’Amour inclut tout et ne peut supporter de ressentiments, Il ne sait pas ce que sont les ressentiments. Il étreint et accepte tout, sans condition. L’intensité de l’Amour submerge ; en fait, l’Amour terrifie ceux qui voudraient juger ou condamner et, en plein désarroi, ils fuient Sa présence, car Il est absolument intransigeant dans Son accueil de ce qui est bon dans tout ce qui a été créé. Il ne voit ni ne reconnaît rien d’autre. Ce qui n’est pas bon n’existe pas, aussi le jugement et la condamnation n’existent pas, et c’est une prise de conscience terrible pour ceux qui voudraient s’y engager, ce qui explique pourquoi ils fuient la pureté de l’Amour.

Lorsque vous lâcherez tout ce vieux bagage émotionnel — bagage que vous avez traîné avec vous pendant des éons comme preuve des innombrables mauvais traitements que vous avez subis — le sentiment d’allègement que vous éprouverez vous sidérera absolument. Vous allez penser : « C’était seulement des souvenirs légitimes dont j’avais besoin pour savoir qui j’étais, car sans mes souvenirs qui suis-je ? J’ai besoin de mes albums de photos, ils sont trop précieux pour que je les perde ou que je les jette. » Mais en vérité vous n’en avez pas besoin, parce que vous êtes sur le point de vous réveiller dans l’émerveillement infini de la divine Présence de notre Père, dans la Réalité, là où vous saurez sans l’ombre d’un doute précisément qui vous êtes, et vous vous délecterez éternellement dans cette connaissance.

Avec tellement d’amour, Saul.

Traduction AD
Page d’origine : http://johnsmallman.wordpress.com/

 7,858 

Print Friendly, PDF & Email