Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanThai

par Ozalee

On se retrouve avec un article thématique autour du « père absent » qui peut engendrer une tendance au contrôle au sein de la carte du ciel. Cet article ne se veut nullement exhaustif.

Qu’est-ce qu’on nomme « père absent » ?

Soit comme un père qui n’est pas là physiquement, exemple : le natif ne l’a jamais connu (parti avant même qu’il naisse ou très tôt), père qui est mort tôt dans la vie du natif (ici, on aurait d’autres indications que celles que je vais énoncer par après), père qui était là, mais sans être là (toujours absorbé par autre chose, par son travail, par une dépendance).

En bref, le « père absent » peut être de l’ordre du ressenti de la part du natif. Il ne s’est pas senti soutenu ou guidé par son père dans sa vie, même si aujourd’hui, il peut toujours être en relation avec ce dernier (et que la relation est mieux que par le passé).

Tendance au contrôle

Quand je parle de « tendance au contrôle » c’est quand on a tendance à se sentir anxieux ou à penser au pire dès qu’une situation n’est pas sous notre contrôle.
Cela peut amener un comportement du genre : « je gère », « laisse-moi faire » et une difficulté à demander de l’aide à autrui.
On a tendance à se montrer rigide, que ce soit dans nos idées, façons de faire ou autre… le flou est quasi insupportable (situation, personne, etc…)

La personne peut souffrir de cette tendance à se sentir en insécurité dès qu’il y a du changement ou qu’on lui propose quelque chose d’étranger à elle.

Comme je le mentionnais, cela montre une certaine insécurité intérieure qui peut être rapprochée à un manque du père (après cela peut être dû à d’autres raisons, l’humain est complexe, mais pour ce présent article, c’est cela que l’on va considérer).

L’importance de Saturne et du Soleil

Saturne & le Soleil sont deux indicateurs du père en astrologie.
Saturne nous parle plus spécifiquement de la notion d’autorité, tandis que le soleil nous parle de l’énergie dite masculine.

Au regard de ce qui nous intéresse, les aspects de Saturne au soleil d’opposition, de conjonction ou de carré peuvent parler de l’absence du père (parfois dans la conjonction ou le carré, cela peut être l’inverse, à savoir trop d’autorité), mais dans l’ensemble, cela démarque une relation au paternel faite de « stress ». Il « manque » la sécurité, ce quelque chose qui fait qu’on se sente en pleine confiance et qu’on est détendue.

Alors, si Saturne ou le Soleil se trouvent en maison XII natale, il est fréquent que cette absence du père soit ressentie. Pour rappel, cette maison nous parle de l’avant naissance, mais également de ce qui est là sur le plan de l’inconscient (maison, domaine de vie, hors du monde)

Avec Saturne en maison IV, inhérente au foyer, mais aussi au père (certains astrologues l’associent à la mère, chacun a à faire ses expériences et observations), il peut y avoir une lourdeur au foyer, ou cela peut être un marque de ce fameux père absent.

Ces aspects Saturne/Soleil peuvent amener la personne à avoir une relation à l’autorité particulière. On peut rejeter celle d’autrui et en même temps la rechercher (on ne le dit pas ouvertement, car on a appris à gérer, à se montrer fort, mais dans le fond, on aimerait que l’autre nous protège, nous permette de nous appuyer sur lui).

Saturne rétrograde

Cela est d’autant plus vrai avec un Saturne rétrograde. À savoir ici, Saturne rétrograde peut être associé à une opposition directe au soleil.

Le natif a manqué de repères dans son enfance, il a donc dû compenser, au point aujourd’hui d’être très exigeant envers lui-même. Au point que ne lui viendrait pas à l’esprit de célébrer ses réussites, enchainant projets sur projets sans même plus prendre le temps de réellement vivre. Alors si c’est ton cas (d’avoir Saturne rétro dans ta carte), tu peux prendre soin de toi en étant heureux de ce que tu réalises, même si cela ne te semble « pas grand-chose ».

C’est moi-même mon cas, avec un Saturne rétro (conjoint pluton rétro) opposé au soleil natal. Il y a un réel travail à faire sur la confiance envers la vie, envers ce qui sort de mon intériorité. Beaucoup de souplesse envers soi à acquérir pour le dire autrement.

Les qualités de ses placements

Juste pour la petite information, quand on est ainsi touché par Saturne, on développe rapidement une certaine maturité qui ne demande qu’à grandir encore. Par conséquent, une fois qu’on a conscience qu’on a besoin de sécurité avant tout, on est en capacité d’être notre propre parent qui n’est plus castrant ou dans les peurs, mais au contraire « accueillant », « soutenant » dès qu’il s’agit d’agrandir nos frontières personnelles.

Ces aspects offrent donc du sérieux, de la structure (dépendant de l’aspect), une capacité de concentration, et surtout le fait que l’on peut compter sur le porteur de ces énergies.

Rappel :
Là encore, aucun déterminisme et surtout l’intensité peut être variable… À chacun de discerner ce qui le rejoint et de faire ses propres expériences.

 26,197 

Print Friendly, PDF & Email