L’alimentation conditionne la santé de notre système digestif. Si notre alimentation est riche en sucre, en graisses de mauvaise qualité et en farines raffinées, la probabilité de souffrir de maux d’estomac est bien élevée. Pour éviter ces maux, nous vous invitons à découvrir ici dix aliments qui aident à réguler la digestion.

Nombreuses sont les personnes qui souffrent d’une mauvaise digestion à cause des excès de nourriture et de boissons. Et c’est souvent un problème sans fin. Selon le Centre national des statistiques de la santé, plus de 3,3 millions de personnes par an sont hospitalisées aux États-Unis à cause d’une maladie digestive.

Les causes à l’origine d’une indigestion peuvent être les suivantes :

  • trop manger
  • manger trop vite
  • consommer des aliments trop gras
  • manger pendant des moments de stress
  • fumer
  • boire trop d’alcool
  • prendre certains médicaments
  • être excessivement fatigué
  • subir un stress prolongé

Pour éviter une digestion lourde, il est bon de prendre en considération les recommandations suivantes :

  • À l’heure de s’alimenter, il est important d’adopter les bons gestes. Mâcher lentement et bien saliver permet de bien déglutir
  • Être dans le moment présent lorsque nous consommons des aliments est important. Si nous nous alimentons de façon désordonnée, pendant un moment de stress, rapidement, pendant que nous pratiquons une autre activité ou pendant un état de fatigue intense, l’alimentation va influer de façon négative sur le système digestif et provoquer des maux d’estomac
  • L’état d’esprit influe directement sur l’assimilation des substances. Le dégoût ou l’anxiété ralentissent les enzymes digestives
  • Manger à des heures fixes est important. Aussi, dîner très tard peut provoquer un ballonnement, une sensation de lourdeur, des brûlures d’estomac ou encore un reflux. Dînez au moins deux heures avant de vous coucher et laissez passer quatre heures entre chaque repas
  • Vous ressentez une sensation de faim alors que vous êtes sur le point d’aller dormir ? Optez pour une protéine légère : un yaourt écrémé ou une petite portion de fromage, par exemple

1. La choucroute, une alliée pour réguler la digestion

La choucroute permet de réguler la digestion

Les aliments probiotiques tels que la choucroute peuvent repeupler la flore bactérienne de l’intestin en nous aidant à avoir une meilleure digestion.

Quelques cuillères à soupe de choucroute avant chaque repas stimulent la production des acides de l’estomac qui interviennent dans la digestion. La choucroute contient des bactéries bénéfiques pour les intestins ; ces bactéries équilibrent la flore intestinale et aident à avoir un bon transit intestinal.

2. Le vinaigre de pomme

Il y a une bonne raison pour laquelle le vinaigre de pomme favorise le bien-être général : cet aliment aide le corps à créer de l’acide chlorydrique (HCI), un acide bénin présent dans l’estomac qui aide à digérer les graisses, les hydrates de carbone et les protéines.

Le vinaigre de pomme favorise, qui plus est, la perte de poids et aide à soulager les reflux ainsi que le syndrome de l’intestin irritable grâce à tous ses probiotiques et acides aminés.

3. La mangue, une alliée pour réguler la digestion

Il a été démontré que les mangues aident à maintenir en vie les bonnes bactéries présentes dans l’intestin. Selon une étude récente de l’Université de l’État d’Oklahoma, consommer une mangue par jour aiderait à améliorer sa santé intestinale tout en favorisent la perte de graisse et en contrôlant le taux de sucre dans le sang.

Mieux encore… Le profit nutritionnel de ce fruit est si fantastique que, selon certains chercheurs, les mangues apportent de nombreux bienfaits à notre organisme. Cela se doit à leurs nombreux nutriments et composés bioactifs.

4. Le kéfir

Le kéfir est un autre aliment probiotique qui aide à améliorer la santé digestive. D’ailleurs, cet aliment aide à renforcer le système immunitaire.

Cet aliment ressemble à un yaourt aigre, beaucoup plus liquide. L’action de cet aliment sur l’intestin est merveilleuse : il contient généralement au moins dix souches de bactéries vivantes et actives ; la majorité des yaourts n’en contiennent normalement que trois.

5. L’huile d’olive, une alliée pour réguler la digestion

L’huile d’olive est un produit alimentaire conseillé depuis l’Antiquité, car elle favorise le système digestif.

Plus concrètement, elle nous protège du reflux gastrique à l’origine de l’acidité et permet une libération lente du contenu de l’estomac vers le duodénum, ce qui prolonge la sensation de satiété.

6. L’artichaut

L’artichaut contient de la cynarine, une substance acide qui stimule la production de bile, qui allège la mission du foie et qui prévient la formation de calculs rénaux.

Mais ce n’est pas tout… Cet aliment est également un diurétique naturel. Il soulage les symptômes de la gueule de bois et a une forte teneur en fibres.

7. La pomme, une alliée pour réguler la digestion

Pour réguler la digestion, on peut manger des pommes

Les pommes sont riches en fibres et, par conséquent, elles sont bénéfiques pour prévenir la constipation ainsi que pour contrôler le taux de mauvais cholestérol.

Leur teneur en pectine et en fibres solubles végétales favorisent la digestion et aident à prévenir la fermentation intestinale. Consommer des pommes avec la peau aident à maintenir le système digestif en bonne santé.

8. Le yaourt

Si le yaourt fait partie des aliments qui aident à réguler la digestion, c’est grâce à sa teneur en probiotiques.

Les probiotiques sont des microorganismes vivants présents dans les aliments, tels que les bactéries ou les levures. Ces microorganismes renforcent le système immunitaire et aident à préserver la santé de la flore intestinale. Ce sont des microorganismes utiles pour maintenir un bon transit intestinal.

9. L’ananas

Tel que l’explique la Bibliothèque nationale de la santé des États-Unis, l’ananas contient de la broméline, une enzyme qui aide à briser les protéines difficiles à digérer.

L’ananas est également efficace pour lutter contre les affections intestinales, les gonflements et les ulcères.

10. Le gingembre, un allié pour réguler la digestion

Cette racine aromatique est un excellent stimulant digestif. Elle encourage la libération d’enzymes par le pancréas, favorisant ainsi une déglutition plus légère et non acide.

La racine de gingembre possède aussi des propriétés antibactériennes. Elle prévient également les altérations de la flore intestinale, réduit les diarrhées et améliore l’évacuation. Sous forme d’infusion, la racine de gingembre aide à prévenir la dyspepsie (digestion lente et laborieuse).

Enfin, gardez à l’esprit que la tolérance à certains aliments varie d’une personne à une autre. Il est donc préférable de tester petit à petit les aliments cités et d’évaluer attentivement s’ils apportent ou non des bienfaits à notre organisme.

Source: https://amelioretasante.com/

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : SANTÉ

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.