Merci de votre soutien !

contribuer2
FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGerman

Ce livre est publié sur la PG chapitre par chapitre, une gracieuseté de son auteure Hélène Netchitailoff

chapitre 7

Stella, l’amie des êtres de la nature

Stella rentre chez elle surexcitée par l’histoire incroyable de Doucio et de Racio. Elle a tellement envie de tout raconter à sa maman, mais elle a promis à ses amis de ne rien dire. C’est leur secret ! Elle espère qu’elle pourra, elle aussi, rencontrer un jour les êtres de l’espace. 

Et puis, son petit cœur est tout chaviré en pensant à Doucio. Quelle joie de retrouver son amoureux de toujours ! La vie est vraiment incroyable. Stella est maintenant face à la fenêtre de sa chambre et en scrutant le beau ciel étoilé, elle murmure : « Coucou les amis des étoiles, je suis là ! ».

  • Moi aussi ! souffle une voix inconnue derrière elle.

 

Stella se retourne brusquement. À la vision de l’inconnu, elle pousse un cri de frayeur, recule d’un pas, son pied ripe, elle perd l’équilibre et tombe à la renverse, le derrière coincé dans son coffre à peluches.La situation cocasse de Stella fait éclater de rire l’inconnu. Son rire est contagieux et elle ne peut s’empêcher de pouffer.

 

  • Désolé, dit l’inconnu, je ne pensais pas te faire autant peur ! 

L’inconnu est très, très grand. Sa tête touche pratiquement le plafond.

Il est vêtu d’une combinaison bleu argenté. 

Son regard est doux et il est vraiment très beau. Son air affable rassure Stella qui tente de sortir tant bien que mal du coffre à peluches.

  • Je me présente. Je suis Orionis, ton guide.

Stella est encore un peu sonnée. Elle a toujours su que les guides existent, mais là, elle le voit en vrai, en chair et en os, devant elle ! Il lui faut un peu de temps pour reprendre ses esprits. Et soudain, c’est dans une explosion de joie qu’elle lui souffle :

  • Super contente de te rencontrer Orionis ! 
  • Moi également, Stella. Je suis vraiment très heureux.
  • L’autre jour, Doucio m’a confié que son guide Macombo venait d’un autre monde. Toi aussi, tu viens d’un autre monde ?
  • Oui, Stella. J’ai pour mission d’accompagner de nombreux enfants sur la terre. Le temps est venu pour qu’un maximum d’enfants connaisse leur véritable origine.
  • Oui, je sais. Doucio m’a tout expliqué.
  • Sans doute le sais-tu déjà, continue son guide, chaque être a sa petite mission à accomplir. Chacun a des facultés différentes et toi, tu as la capacité d’entrer facilement en contact avec les animaux et les êtres de la nature et de les percevoir autrement qu’avec tes sens physiques. C’est grâce à cela que tu vas pouvoir les aider. Tu seras leur messagère. 
  • C’est ce que maman m’a dit un jour. Alors c’est vrai ?
  • Bien sûr que c’est vrai ! Tu te rends bien compte que lorsque tu te promènes dans la forêt, il y a des signes qui t’indiquent la présence des petits êtres invisibles. 
  • Comme par exemple, les feuilles sur les arbres qui tournoient alors qu’il n’y a pas de vent ?
  • C’est exactement cela. À ton passage, une petite fée te salue en dansant sur la feuille.
  • Je me souviens aussi qu’un jour, au bord de la rivière, j’ai vu de toutes petites fées avec des ailes qui scintillaient de toutes les couleurs. Maman m’a dit que c’étaient certainement des ondines.
  • Il te faut avoir confiance dans tout ce que tu perçois et plus tu vas te faire confiance, plus tu feras de magnifiques découvertes ! 

 

Stella commence à rêver. Elle s’imagine discutant avec les fées et les autres petits êtres de la nature. Ça parait magique !

 

  • Non, Stella, reprend doucement Orionis, ce n’est pas magique. C’est juste naturel ! Tu as la capacité de communiquer facilement par la télépathie. Cela vient du fait que tu es une enfant des étoiles !

 

Orionis regarde intensément Stella qui ressent alors plein de frissons qui partent du haut de sa tête et descendent tout le long de son dos. Elle ferme les yeux et soudain, des images lui parviennent. 

 

Elle voit des paysages splendides avec des couleurs magnifiques qui n’existent pas sur terre, puis de grands êtres qui lui font un signe de la main comme pour la saluer. Elle est très émue.

 

  • Ce sont nos frères et sœurs galactiques qui te saluent. Tu les rencontreras prochainement, assure Orionis.

 

Stella n’a plus de voix. Cela semble irréel et pourtant c’est la réalité. C’est si beau ! Il y a tant d’amour bienveillant qui l’entoure que son petit cœur en est troublé.

 

  • Je vais te quitter à présent. N’hésite pas à m’appeler si tu en ressens le besoin. Je te salue, petite sœur des étoiles ! À très bientôt.

Stella lui fait signe de la main pour lui dire au revoir. Elle est souriante, heureuse et un peu étourdie par cette visite inattendue. Orionis semble se fondre dans une belle lueur bleutée pour disparaitre complètement.

À demain pour le chapitre 8

Ce livre est offert aux lecteurs de la Presse Galactique par son auteur: Hélène Netchitailoff

Aussi disponible en format papier sur amazon


Index

  1. chapitre 1
  2. chapitre 2
  3. chapitre 3
  4. chapitre 4
  5. chapitre 5
  6. chapitre 6

[widget id= »custom_html-14″]

Print Friendly, PDF & Email