Je m’appelle Daniela et je fais partie des 7.7milliards d’êtres humains qui habitent cette planète Terre.Je suis arrivée sur un coin de terre comme une graine poussée par le vent, et j’y ai pris racine.

Je suis venue ici pour manifester ma propre authenticité, manifester l’unicité dans l’unité, pour être, tout simplement.

Petit enfant, j’observais au travers de mes yeux innocents tout ce qui m’entourait.Je percevais toute la beauté et la perfection qui s’en dégageait.

Mais dès que j’ai commencé l’école,mes parents ont chargé mon cartable de leurs peurs, de leurs frustrations,de leur non-accomplissement,de leurs attentes.Rien de tout ça ne m’appartenait.

J’ai vite compris que dans le monde des adultes,je devais me conformer sans réfléchir aux traditions, au superstitions, aux dogmes ; sinon je serais montrée du doigt et punie.

J’avais pour consigne de ne pas tenter de me distinguer des autres et d’étouffer mon élan vital.

Ma joie et mon innocence s’éteignaient un peu plus chaque jour jusqu’au moment où je suis devenue une adulte.Je continuais à me conformer par habitude aux façons de vivre de la plupart des gens.Je mendiais des miettes d’amour, en quête perpétuelle de reconnaissance, pour être acceptée par eux.

J’avais oublié qui j’étais, noyée dans cette vague collective formatée par les générations passées.Chaque jour, je me noyais un peu plus profondément dans ce monde illusoire.

En 2010, en plein désespoir, je me suis évanouie sur le sol et j’ai été projetée dans un espace infinitoboggan, sans formes, sans couleurs, sans odeurs.Quelque chose s’est décollé de mon corps physique , soulevé par une présence rassurante.Ce quelque chose qui, l’instant auparavant, animait ce corps comme une évidence.

Je me suis immédiatement reconnue dans cette présence.Je ressentais une joie et un amour infinis, me percevant simultanément unique et multiple, comme la goutte qui rejoint l’océan.

Je ne peux décrire ce moment avec des mots.Emportée dans une danse diaphane, cette présence a glissé comme sur un toboggan pour rejoindre ce corps inanimé.

Je suis revenue dans ce corps comme on revient d’un profond sommeil, avec des perceptions nouvelles. De nombreuses informations me traversaient en continu.J’étais La Présence qui observait la vie depuis ce corps physique, avec un détachement et une neutralité évidents.

Les interactions avec les autres apparaissaient claires pour moi.Leur rôle envers moi, mon rôle envers eux.Cette présence en moi prenait conscience de l’importance de ce corps pour agir concrètement dans cet endroit qui s’appelle la Terre.

Des changements radicaux sont intervenus dans cet être de chair que l’on nomme Daniela pour la différencier des autres, animés eux aussi par la même présence, mais à leur insu.

Daniela savait désormais qu’elle n’était séparée des autres que par ce corps ,mais que ce qui l’animait était commun à tout les autres corps.

Elle se reconnaissait dans chacun comme dans un miroir ,car nous sommes tous le reflet de la même Présence.

Cette Présence est la Source de vie commune à tout ce qui existe.Elle se glisse en chacun de nous comme un marionnettiste glisse sa main dans tous les personnages de son histoire, nous faisant croire à leur séparation.

Cette Unique Présence qui anime chacun , c’est l’Energie Divine.

Daniel Galimard

Partagé par la Presse Galactique

Print Friendly, PDF & Email
Catégories : TÉMOIGNAGE

la-PG

LE QUOTIDIEN QUI RÉUNIT. Un Blog consacré à la transition individuelle et planétaire et au maintien d'un taux vibratoire élevé.