FrenchEnglishSpanishPortugueseItalianGermanPolishArabic

REPLAY RÉDUIT POUR LES ABONNÉS DE LA PRESSE GALACTIQUE

Transmis par Vania Rodriguez

Très chers ! Je suis l’Archange Michael !

Tout d’abord, je voudrais dire quelque chose à ce grand groupe. Continuez à co-créer, continuez à vivre le futur, continuez à vibrer tout ce que vous voulez de bon dans le futur. Tout ce qui est fait avec joie, tout ce qui est fait avec amour, apporte un résultat bien meilleur. Alors, continuez à vibrer. Co-créer, co-créer beaucoup. Faites de chaque mot que vous prononcez, un rêve devenu réalité, pas quelque chose qui doit encore se réaliser, mais quelque chose dont vous pouvez être sûr qu’il s’est déjà réalisé.

C’est comme si vous étiez assis devant un grand panneau, et que devant vous se trouvait le film de votre époque. Et vous avez la propriété dans ce panneau, de faire avancer le temps, de voir là devant, comme une fenêtre qui montre chaque point. Alors, ouvrez ces fenêtres, observez chaque détail. Rendez chaque détail aussi beau que possible. Mais je voudrais faire une suggestion : co-créer l’environnement, bien sûr, mais co-créer les gens heureux, riant beaucoup, conscients de tout ce qui se passe.

La ligne du temps est en train de se réaliser, chaque étape, chaque point est en train de se réaliser de notre part. Rien n’est à la traîne. Mais si vous prenez l’initiative de co-créer, d’élever la vibration de ce monde, non seulement vous accélérez le processus, mais vous changez aussi beaucoup de choses. Réalisez ceci, beaucoup d’entre vous pourraient dire :  » Mais j’empiète sur le libre arbitre de beaucoup, parce que je crée un monde dans lequel ils vivent « . Et je vous dirais non, parce que si vous créez un environnement merveilleux, un environnement de pure lumière, au contraire, vous aiderez vos frères à se voir dans cet environnement, à oublier tout ce qu’ils ont vécu de négatif.

Et comme dans une grande vague, exponentiellement l’énergie va augmenter. Quand vous vibrez des gens heureux, souriants, vous n’envahissez pas non plus leur libre arbitre, vous les mettez dans une position de grande Lumière. Donc, dans tout ce processus, il n’y a qu’une seule chose à laquelle il faut faire attention : ne jamais créer de situations de conflit, ne jamais créer de tristesse, ne jamais créer de tragédie, car cela se répercute aussi.

Si vous créez un environnement équilibré, vous changez la ligne du temps, vous rendez les événements plus fluides, car si tout le monde est heureux, si tout le monde vibre haut, les leçons ont déjà été apprises, il n’y a donc aucune raison pour que les événements soient si profonds. Malheureusement, vous devrez passer par beaucoup de choses, on ne peut rien y faire, car vous devez croire à ce que vous avez provoqué sur votre planète. Parce que si rien ne se passait, il y aurait toujours ce doute :  » Alors nous pouvons réparer, nous pouvons continuer comme nous sommes « .

Donc vous devez passer par des situations limites, des situations extrêmement difficiles à vivre, pour que vous appreniez les conséquences de tout ce que vous avez fait. Il ne va jamais sans dire que rien n’est une punition, nous ne vous jugeons pas, nous non plus, ni Dieu Père/Mère. Nous sommes malheureusement assis en arrière, observant le résultat de tout ce que vous avez fait à la planète, rien de plus. Vous avez causé tout ce qui se passe et tout ce qui doit encore se passer.

Vous avez altéré la structure de la planète. Au nom de quoi ? Au nom du gain financier. Ne pensez pas que chaque chose qui est faite contre la planète, et qui est supposée être « pour le bien de tous » a cette propriété. Derrière cette pseudobonté, il y a l’intérêt financier de ce qui sera gagné et les ramifications qui émergeront en tant que progéniture de cette grande entreprise. Vous avez fait ce que vous vouliez avec la planète, donc il n’y a pas moyen d’éviter ce qui va arriver. Mais si vous continuez à co-créer la joie, le bonheur, la Lumière, c’est ce que vous verrez.

Disons que plus vous vibrez la Lumière, plus vous vibrez l’harmonie, l’équilibre, tout se passera, mais loin de vous. Non, nous ne pouvons pas dire que vous allez vous en sortir, que vous ne rencontrerez aucun problème, malheureusement non. Mais si vous gardez cette vibration élevée, vous traverserez tout avec conscience et vous apprendrez la leçon. Comme nous le disons depuis un certain temps maintenant : Les temps difficiles viendront. Maintenant, chacun va récolter proportionnellement ce qu’il a semé.

Vous avez tous semé quelque chose, peut-être qu’à quelques exceptions près, vous n’avez rien causé contre la planète. Mais je dirais que ce nombre est vraiment très faible, il s’agirait des âmes qui viennent d’arriver avec une conscience extrêmement ouverte, qui n’ont rien oublié de ce qu’elles sont venues faire ici, et qui vivent effectivement pour l’équilibre de la planète. Le reste, vous tous, sans exception, avez fait votre part pour ce qui est là aujourd’hui. Et malheureusement, je dois dire que vous le faites encore.

Alors, comment ne pas appliquer les leçons à tout le monde ? Bien sûr, ceux qui ont pris les grandes décisions, ceux qui ont apporté les plus grands changements sur la planète, seront les plus durement touchés. Car on peut dire que les grandes personnes vivent simplement ce qu’on leur donne. Vous avez un peu de culpabilité à tout accepter, à ne rien contester. Aujourd’hui, vous commencez à contester beaucoup de choses, vous avez créé des lois, mais elles sont à peine appliquées et respectées.

Alors, quelle est la solution ? Je dirais qu’à l’heure actuelle, il n’y en a pas. La solution sera que vous ressentiez littéralement dans votre propre peau tout ce que vous avez causé, directement ou indirectement. Il n’y a pas d’échappatoire. Mais j’insiste encore, plus vous créez une planète équilibrée, belle, avec tout le monde heureux, vivant harmonieusement ensemble, plus votre environnement devient plus doux, plus léger. Tout le monde passera. Il n’y aura personne sur la planète qui s’en sortira, qui ne passera par rien. Tout le monde passera, à des niveaux différents, à des profondeurs différentes.

Alors ne vous découragez pas, continuez à co-créer, continuez à imaginer cette belle et merveilleuse planète, équilibrée, consciente de ce qu’elle retire et de ce qu’elle met dans la terre, de ce qu’elle retire et de ce qu’elle met dans les océans, de ce qu’elle retire et de ce qu’elle met dans l’air. Soyez conscients, mes frères et sœurs. Le temps est à la prise de conscience, ne soyez pas comme l’autruche qui met sa tête dans le sol. Cela ne servira à rien. Parce que si vous mettez votre tête dans le sol et dites : « Ce n’est pas à moi de le faire », vous serez frappés durement, afin que votre leçon soit apprise en profondeur. Maintenant, si vous avez une conscience et que vous demandez pardon à Gaia et que vous vibrez en pensant à l’avenir comme une planète merveilleuse et équilibrée, où tout le monde vit en harmonie, cela se répercute aussi et votre leçon, obtiendra quelques rabais.

Mais je vous rappelle encore une fois : Ne faites rien avec intérêt, parce que si vous commencez, « Oh, je vais commencer à parler beaucoup de belles choses, de sorte que ma leçon est légère » ; et puis, je vous pose une question : est-ce que ça venait du cœur ? Si cela venait du cœur, oui, vous avez obtenu des points dans votre leçon, vous aurez besoin de moins de notes pour passer l’année. Maintenant, si c’était totalement de l’esprit, juste pour avoir l’air gentil, faites attention parce que vous pourriez obtenir une note négative, et votre leçon devient extrêmement puissante.

Donc, en suivant ce raisonnement, je voudrais lancer une invitation à chacun d’entre vous : Vibrons ensemble, créons la nouvelle planète, créons une nouvelle race consciente de tout son rôle sur cette planète. Je vous invite donc mercredi prochain, lors de notre réunion bimensuelle, à apporter une liste de tout ce que vous voulez faire vibrer pour la planète. Et n’utilisez pas l’expression  » je veux « , utilisez l’expression  » je vois, je sens, je vis  » qui sont des expressions du présent, où la réalité se manifeste.

 » Je veux, je désire  » est une demande, et ce n’est pas ainsi que l’on crée ; on crée en croyant ce qui est dit et vu. C’est donc « Je vois, je sens, je vis, je perçois, je suis ». Ce sont les phrases que vous devez écrire, écrire beaucoup. Mettez-y tout ce que vous aimeriez vivre dans un certain temps. Je ne mettrai pas de temps, je dirai très bientôt. Ne mettez pas de dates, parce que vous pouvez mettre une date et retarder le processus, donc ne mettez pas de dates. Faites simplement les affirmations, comme si c’était aujourd’hui : « Je vois, je sens, je vis », et écrivez le monde que vous voulez. Maintenant, faites-le individuellement, en oubliant l’autre. Vous êtes chacun capable de créer le monde que vous voulez.

Alors, écrivez. Et je ne veux rien de mécanique, je veux de l’écriture manuscrite, car c’est là que sera votre énergie, elle ne sera pas faite par une machine. Vous pouvez commencer par « Je suis », ce serait fantastique. Donc il y a la tâche, le mercredi vous saurez quoi faire avec cette tâche. Donc vous avez 2 jours pour créer tout ça, pour écrire beaucoup, pour mettre un monde beau, parfait et vous qui y vivez déjà. C’est ce que je veux. Il n’y a rien à demander, rien à douter. Faites chacun de vous avec votre rôle. Faites chacun de vous avec votre propre conscience. « Ah, mais je ne suis pas capable de créer quoi que ce soit ». Je dirais donc que votre conscience est extrêmement en retard, parce que si en ce moment vous me répondez que vous ne voyez rien de bon dans l’avenir, je vous dirais simplement de vous préparer pour vos leçons. Parce que si vous avez perdu la capacité de rêver, la capacité de voir de belles choses, c’est dommage ; et vous vibrez, au sein de l’énergie qui est tout autour de vous. C’est tout ce que je vais vous dire.

Alors, que chacun d’entre vous fasse sa part, sans échanger de colle avec un petit ami. C’est la preuve que personne ne se parle. Car si vous prenez l’idée de quelqu’un d’autre, vous obtenez un zéro à cette question. Chacun doit composer son propre monde, la façon dont il veut voir le monde demain, dans un mois, dans un an, peu importe le temps, ça peut être dans une seconde. Je veux que cette énergie soit écrite et que chacun écrive pour lui-même, pas pour l’autre, et qu’il ne copie pas quelque chose que l’autre a déjà écrit. Soyez honnête avec vous-même.

Je dirais simplement que si vous essayez de tricher à l’examen, si vous essayez de mettre ce que votre camarade a écrit, vous ne nous trompez pas, vous vous trompez vous-même, et votre note sera proportionnelle à ce que vous avez écrit, ce que vous avez créé, vous aurez une note, ce que vous avez copié sera des points négatifs. Je vous le garantis. Alors, laissez chacun d’entre vous écrire ce qui vous passe par la tête, créez votre monde. Et pour ceux qui aiment jouer avec tout, faire des blagues, écrire des bêtises, je dis que cela se répercute aussi. Et vous verrez le résultat de vos plaisanteries.

Soyez donc très compatissants, très profonds dans ce que vous allez écrire, et écrivez avec votre cœur. Pensez, rêvez, à ce que vous voulez voir demain ou après-demain, peu importe quand, et mettez-le sur papier. Et mercredi, vous saurez quoi faire de ce papier. Donc, je passe un test. Ce n’est pas un devoir où l’on peut échanger des idées. C’est un test, dans lequel chacun de vous fera le sien et vous obtiendrez le résultat en fonction de vos efforts. Et je dis plus, à ceux qui veulent se montrer et qui vont écrire dix feuilles, faites attention, parce que cela se répercute aussi.

Peut-être qu’un camarade de classe écrira une seule phrase, mais il l’a écrite avec tellement d’amour, avec tellement d’engagements, avec tellement de confiance, qu’il obtiendra un 10. Et vous, qui avez écrit dix pages, en pensant que c’est ainsi que vous vous montrez, vous obtiendrez une mauvaise note parce que vous avez laissé parler votre ego et non votre cœur. Alors mes frères, combien allez-vous écrire ? Écoutez vos cœurs, je n’ai pas demandé des feuilles et des feuilles. J’ai seulement demandé que vous écriviez le monde que vous voulez, mais que vous écriviez avec votre cœur, afin que vous puissiez effectivement gagner des points sur ce test.

**Channel : Vania Rodriguez

English version : https://eraoflight.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

 2,819 

Voir en PDF